Si vous avez acheté un véhicule affecté, nous sommes là pour vous représenter.

Il existe trois raisons principales pour prendre part à l’Action.

Indemnisation financière.
Si vous avez acheté un véhicule concerné par la Fraude au diesel, vous l’avez probablement payé trop cher et avez eu ou aurez des difficultés à le vendre d’occasion à sa valeur intégrale. Votre véhicule aurait pu se révéler moins efficace en consommation de carburant que promis. La Fondation vise à s’assurer que vous obteniez compensation.

Zéro risque.
La Fondation veut rendre ce processus simple et direct en opérant un système « no cure, no pay ». Une fois que vous avez fourni les informations concernant votre véhicule truqué et que vous nous avez demandé de défendre vos intérêts, nous traitons votre dossier de A à Z sans frais, sauf si nous parvenons à vous obtenir une indemnisation auquel cas une commission vous sera prélevée.

Equipe expérimentée.
Lorsque vous vous attaquez à un constructeur mondial d’automobile, il vous faut l’équipe la plus expérimentée à vos côtés. Notre équipe est composée d’experts et avocats à travers le monde, déterminés à ce que justice soit faite.

L’union fait la force ; En rejoignant la Fondation vous gagnez en force et participez à la coordination des efforts en matière de litiges au sein d’une seule équipe d’avocats expérimentés. Cela permet à chaque individu de faire entendre sa voix et de mettre ainsi la pression sur les constructeurs automobiles. Grâce à cette approche, nous pensons enfin rétablir l’équilibre, vous donner l’attention que vous méritez et atteindre une solution qui serve les intérêts des propriétaires de voitures européens.

LES DATES CLÉS

7 mai 2021 - Une décision importante a été rendue contre Volkswagen en France le 27 avril dernier. La Cour d’appel de la ville de Pau a condamné VOLKSWAGEN à payer les dommages et intérêts découlant du Dieselgate, dans le cadre d’une action en justice engagée par un couple propriétaire d’une voiture Volkswagen TIGUAN. La Cour a fixé le montant total des dommages et intérêts à 4.000 euros, dont 2.000 euros pour les dommages matériels et 2.000 euros pour les dommages moraux causés aux requérants.

Politique de confidentialité et notre usage de cookies

RefusezAcceptez